Conférence Érasme-Descartes 2020 | Mode durable, matériaux durables | 20 novembre, 27 novembre, 4 décembre et 11 décembre, en ligne

La Conférence Érasme Descartes est une initiative conjointe de l’ambassade de France aux Pays-Bas et de l’ambassade des Pays-Bas en France. Cette année, la 18e édition a pour thème : « Mode durable, matériaux durables ».

Il s’agit avant tout de réunir des acteurs néerlandais et français de tous horizons, comme des entreprises, instituts de recherche et instituts publics, ainsi que de stimuler les échanges d’expertise et la collaboration.

La Conférence Érasme Descartes donne la parole à des Jeunes Talents – jeunes français et néerlandais, étudiants, doctorants ou jeunes professionnels qui ont collectivement exploré le thème de l’année au préalable – aux côtés d’experts. Pendant la conférence ces Jeunes Talents donnent le coup d’envoi de chaque session par une courte présentation.

Les défis

L’empreinte sociale et écologique de l’industrie du textile est importante, tant dans sa phase de production que celle de mise au rebut. Les modèles économiques actuels dans les secteurs de l’habillement et du textile sont voués à l’échec au long terme. Or, une transition vers une chaîne du textile durable et circulaire est inéluctable. Chacun des différents échelons de la règle des 5 R, référence d’une économie circulaire, permet d’obtenir des avancées significatives, allant d’une réduction de la consommation au recyclage des fibres comme base pour de nouveaux produits, en passant par la réparation et des produits d’occasion.

La règle des 5 R décrit des stratégies pour la circularité, comme la réduction, le ralentissement et le bouclage du cycle des matériaux « de la conception jusqu’au rebut ». La réduction porte sur la diminution de la part de nouveaux matériaux entrant dans la chaîne de la mode. Le ralentissement touche à la durabilité de vêtements et de matériaux au même niveau qualitatif initialement établi. Le bouclage, enfin, incite au meilleur maintien qualitatif possible et au réemploi d’habits et de leurs matériaux constituants.

En résonance avec les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, la France et les Pays-Bas s’engagent dans le processus visant à rendre durable notre industrie de la mode. Nous nous sentons une fibre commune sur les défis permettant d’encourager cette transition et nous pouvons faire fructifier davantage encore la complémentarité de nos expertises respectives dans ce domaine. Aussi bien la France qui excelle en recherches fondamentales dans les domaines du textile et du développement de matériaux et en recyclage mécanique ; que les Pays-Bas qui s’illustrent en recherches appliquées et en recyclage chimique et où, le design faisant partie intégrante de la réflexion, nombre de projets innovants voient le jour grâce aux coopérations privé-public.

Ainsi, la 18e édition de la Conférence Érasme-Descartes réunit ces expertises et talents de France et des Pays-Bas sous la thématique : Mode durable, matériaux durables.

Présentation de la conférence

La conférence aurait dû avoir lieu à l’ENSAIT à Roubaix. Cet institut de recherche s’insère dans un riche écosystème du textile dans la région Hauts de France. Mais dans la mesure que la COVID-19 pose toujours des grands risques, la conférence se déroulera entièrement en ligne.

La conférence sera divisée en quatre webinaires, qui auront lieu les 20 et 27 novembre et les 4 et 11 décembre. Le format numérique nous permet d’accueillir beaucoup plus de participants, ainsi que ceux qui n’auraient normalement pas pu aller à Roubaix ou pour qui il n’y aurait pas eu de place dans la salle. Nous utiliserons également de manière optimale ce format pour élargir et approfondir le réseau franco-néerlandais, en diffusant la conférence via une plate-forme où le public peut interagir en ligne. Enfin, la diffusion des webinaires sur quatre semaines nous donne plus de temps pour communiquer largement sur la conférence et élargir encore notre portée.

Les tables rondes

Plus particulièrement, les tables rondes mettront l’accent sur :

1. Refuse & Rethink // 20 novembre, 9h30 – 12h00

Dans cette première session, nous nous attarderons à la psyché de l’homme, en particulier le rapport entre mode, identité et image de soi. Pourquoi achetons-nous si souvent tant de nouveaux habits et affirmons-nous dans le même temps vouloir nous engager pour l’environnement ? Sommes-nous conscients de la pollution qu’engendre l’industrie de l’habillement ou, au contraire, sommes-nous simplement toqués de mode, laquelle depuis les Lumières prône le nouveau, du nouveau et encore du nouveau ? Des représentants des autorités publiques et du secteur professionnel expliqueront quels changements ont déjà été entamés et où se trouvent les défis pour l’avenir.

Intervenantes : Marie Claire Daveu, Kering* ; Rosanne van Miltenburg, Fashion for Good ; Daniëlle Bruggeman, Artez.

2. Rethink & Reduce // 27 novembre, 9h30 – 11h30

Cette deuxième session se concentrera sur les évolutions concrètes dans le secteur (« le présent ») et dans l’enseignement (« l’avenir ») : le développement de matériaux durables et de modélisations numériques ; les nouveaux modèles entrepreneuriaux telle que la possibilité offerte au consommateur d’influencer la création préalable à l’achat ou encore l’essayage virtuel en 3D des habits ; des modules d’enseignement d’aujourd’hui destinés à former des créateurs et producteurs durables.

Intervenant.e.s. : Anne Perwuelz, ENSAIT ; Andrée-Anne Lemieux, Institut français de la Mode ; Jan Mahy, Saxion.

3. Reduce & Reuse : le vêtement professionnel // 4 décembre, 09h30 – 11h30

Comment réduire la consommation de matières premières et leur offrir une seconde vie ? Nous tenterons de répondre à ces questions dans cette troisième session par le biais du cas pratique du vêtement professionnel. En tant que ministre de l’Économie, le président Macron a déjà prêté une attention particulière à ce sujet ; aux Pays-Bas également, le vêtement professionnel est dans les dossiers du gouvernement. Et cela sans surprise : relativement beaucoup de personnes actives dans les services publics portent des habits professionnels – la police, l’armée, le monde médical, les sapeurs-pompiers – par ce biais les autorités publiques, en tant qu’employeur, peuvent se montrer exemplaires et prouver qu’une économie circulaire est bel et bien un objectif réaliste. Quels exemples éloquents d’habits professionnels mériteraient que nous nous y attarderions ? Quels défis et solutions afin de tirer des avancées dans ce domaine ?

Intervenant.e.s : Clara Potton, Synergies TLC* ; Pascal Denizart, CETI ; Shirley Schijvens, Schijvens Textiel B.V.

4. Reuse & Recycle : le jean // 11 décembre, 9h30 – 11h30

La réutilisation et le recyclage : comment forcer la réduction du gaspillage de matériaux ? La quatrième session s’y attèle en partant du cas pratique du jean (ou « denim »). Aucune pièce de garde-robe aussi universelle qu’un jean. Le denim porte l’image d’une liberté gagnée mais est en même temps un produit polluant. Comment réduire, sinon effacer, cette contradiction ? Rendre le jean plus propre et durable pèse de façon très significative dans la dépollution de l’industrie vestimentaire mondiale. Depuis une dizaine d’années, Amsterdam fait figure de proue en matière de denim, tout comme la France qui compte son lot d’initiatives dans le domaine. Les autorités, les entreprises et le secteur de l’enseignement ont réalisé des investissements considérables. Quelles sont les pistes pour accentuer cette durabilité du jean ? Quels sont les prérequis pour y arriver ?
Intervenants : Thomas Huriez, 1083* ; Tony Tonnaer, Kings of Indigo* ; James Veenhoff, House of Denim*.

* à confirmer.

Inscription

Inscrivez-vous dès maintenant à la 18e édition de la conférence Erasme-Descartes : Inscription


Calendrier
Sur le plan
Sur Facebook

Sur Twitter