La 4ème dimension du Corbusier au musée d'art moderne Cobra

Du 08.10.17 au 07.01.18 - Amstelveen

La quatrième dimension du Corbusier montre la pratique artistique libre de cet architecte célèbre. Elle comprend des peintures, des tapisseries et objets. L’artiste danois Jakob Kolding a créé Corbulation, une installation qui sert d’intermédiaire entre Le Corbusier, CoBrA et le public.

L’exposition La quatrième dimension du Corbusier montre la pratique libre dans l’art visuel de cet architecte de renommée mondiale. Cette exposition présente dessins, tableaux, sculptures et tapisseries et comprend des oeuvres jamais encore présentées auparavant. Le titre de l'exposition est tiré d’une citation orale du Corbusier où il indiqua que le processus artistique est comme une transition dans une "miraculeuse 4ème dimension".

Ce titre va au delà des images reçues que l'on se fait du Corbusier, architecte et urbaniste de renom qui a malgré tout suscité quelques controverses. Malgré le fait que l’architecture du Corbusier est souvent considérée comme exemplaire pour son rationalisme et sa fonctionnalité, son travail artistique démontre qu’il y exprime aussi un côté irrationnel.

CoBrA et Le Corbusier

Une relation directe entre Le Corbusier et CoBrA s’est établie par l’artiste et penseur danois Asger Jorn (1914-1973), membre du CoBrA museum dès sa création et un des moteurs intellectuels de l'équipe. En tant que jeune artiste, Jorn a collaboré avec le célèbre architecte et c'est à cette période qu'il s’est rendu compte que l’art peut provoquer des émotions fortes. Depuis, l’artiste danois est fasciné par l’architecture, l’art le plus visible au monde et continue à suivre la carrière de Le Corbusier. Plus tard dans sa carrière, Le Corbusier, avec ses idées radicales sur la pureté et les relations idéales, s’engagera auprès des idéologies totalitaires telles que le fascisme.

Calendrier
Fichiers
Sur le plan