Plan d'aide à la publication | Sorties littéraires 2020

Par ici la sortie !

 

En novembre et décembre, 4 livres en français ont paru en néerlandais grâce au soutien du programme d’aide à la traduction de l’Institut Français des Pays-Bas. Extérieur monde d’Olivier Rolin, Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon, Il nous reste les mots de George Saline et Azdye Amimour et l’Atlas historique mondial  de Christian Grataloup.

Rendez-vous chez nos libraires partenaires pour les lire dans la langue de votre choix !

Ce programme, qui existe depuis 1990, vise à soutenir les éditeurs néerlandais qui souhaitent traduire un ouvrage publié en français en prenant en charge tout ou partie des frais de traduction. Depuis la création de ce programme, plus de 980 ouvrages, dont de nombreux prix littéraires et phares de la pensée francophone, ont été traduits en néerlandais, contribuant à la circulation des savoirs et au dialogue entre nos deux imaginaires.

 

Extérieur monde d’Olivier Rolin

Olivier Rolin, est un écrivain français, lauréat notamment du prix Femina en 1994 pour Port-Soudan. Il a écrit Extérieur monde en s’appuyant sur les carnets de notes qu’il tient ­depuis une trentaine d’années. Olivier Rolin y évoque ses souvenirs de voyages à travers le monde. Des souvenirs dans lesquels le tragique, les guerres et les catastrophes voisinent avec l'anecdote. La description des visages, des voix et des paysages rencontrés composent un atlas subjectif.

 

L’Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon, Prix Renaudot 2020

Marie-Hélène Lafon est romancière et professeure agrégée de lettres classiques à Paris. Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français.

 

TZUM revue littéraire

“De schrijfstijl is intens, soms poëtisch, rauw en schurend. De veelal samengestelde zinnen hebben een grote zeggingskracht waarmee de personages scherp zijn neergezet. De liefde voor de Cantal en wat deze aan natuurschoon biedt, stroomt – net als de Santoire – door deze roman. Weer een prachtig boek uit de stal van uitgeverij Vleugels in een vloeiende vertaling van Katelijne de Vuyst.”

 

Il nous reste les mots de George Saline et Azdye Amimour

Azdyne Amimour et Georges Salines ont tous deux perdu un enfant le 13 novembre 2015  au Bataclan à Paris; l'un est le père d'un tueur, l’un des 3 terroristes du commando de la salle de concert, l'autre d'une victime, Lola. Ils ont pourtant voulu dialoguer et publient le fruit de leurs échanges: «Il nous reste les mots». Dans ce livre d’entretiens, les 2 auteurs racontent leurs enfants. Lola, solaire, aventurière. Samy, surnommé « Oui » par ses cousins algériens à force de ne pas savoir dire non. Sami, si difficile à déchiffrer pour ses parents, qui bascule, au tournant de l’âge adulte, dans un islam radical qu’eux-mêmes n’ont jamais pratiqué, et qui, un jour, part faire le jihad en Syrie. Quand il reviendra en France, ce sera pour commettre un attentat.

Trouw, journal

“Er zijn meer boeken verschenen over wat er die avond gebeurde, maar geen is zo bijzonder als dit”

Romana Abels

 

Atlas historique mondial de Christian Grataloup

Christian Grataloup, spécialiste de géohistoire et professeur émérite à l’université Paris-Diderot, publie un Atlas historique mondial. Cet ouvrage, le premier de cette ampleur depuis l’atlas de George Duby en 1978, constitue une véritable somme de 655 pages qui retrace l’histoire du monde de manière synthétique et dans la très longue durée. Il est organisé en treize grandes parties présentées chronologiquement, de l’humanisation du monde au monde contemporain depuis 1989. En partant de l’exceptionnel fond cartographique de la revue L’Histoire accumulé depuis sa création, Christian Grataloup a sélectionné 515 cartes. Elles sont souvent recréées et redessinées afin de proposer un ensemble de documents unifiés et mis à jour, donc clairs et lisibles. Les cartes sont toujours accompagnées de textes de contextualisation et d’analyses et souvent complétées par une chronologie.

 

Librairies dans lesquelles vous pourrez acheter ces ouvrages

 

Amsterdam : Athenaeum, partenaire historique de l’Institut Français aux Pays-Bas

Le Temps Retrouvé, première librairie francophone : https://www.letempsretrouve.nl/

La Haye : De Vries van Stockum, plus grande librairie avec une section francophone : https://www.devriesvanstockum.nl/

Stanza Bookshop, partenaire de l’Institut français des Pays-Bas : https://www.stanzabookshop.com/

Maastricht : La librairie des Dominicains située dans une ancienne église dominicaine,  est une des plus belles des Pays-Bas et partenaire privilégié de l’IFPB : https://www.libris.nl/dominicanen

De Tribune : Élue meilleure librairie des Pays-Bas en 2004, rendez-vous aficionados de la littérature

Rotterdam : Donner, la librairie de référence : https://www.donner.nl/

Van Gennep : le rendez-vous des amoureux de la littérature, de la poésie, des livres jeunesse de l’art et de la photo : http://www.boekhandelvangennep.nl/nl/home

Calendrier
Sur le plan
Sur Facebook

Sur Twitter