Le prix Descartes-Huygens Prize pour deux spécialistes des nanosciences

Le chimiste néerlandais Daniel Vanmaekelbergh et le physicien français Manuel Bibes vont recevoir le prix Descartes-Huygens 2017. Cela a été annoncé aujourd’hui conjointement par l’Académie royale néerlandaise des arts et des sciences (KNAW), l’ambassade de France aux Pays-Bas et l’Académie des sciences à Paris. Les deux spécialistes des nanosciences sont récompensés, d’une part, pour leurs recherches d’un niveau exceptionnel, et d’autre part, leur contribution aux relations franco néerlandaises. Les prix de 23 000€ chacun, permettront au chimiste néerlandais de travailler en France en tant que chercheur invité, et pour le physicien français de diriger des recherches aux Pays-Bas.

 

Daniel Vanmaekelbergh (né en 1958), est professeur à l’université d’Utrecht, où il détient la chaire sur les matières condensées et interfaces, au sein de l’Institut Debye pour la science des nanomatériaux. Il est l’auteur de plus de 250 articles de recherche publiés dans les meilleures revues internationales. Il a reçu plusieurs bourses prestigieuses de recherche tant européennes, que néerlandaises, parmi lesquelles  une bourse ERC-advanced pour ses recherches concernant le domaine de la physique des solides. Daniel Vanmaekelbergh utilisera le prix Descartes-Huygens pour intensifier et développer ses collaborations avec  l’Institut d’électronique, microélectronique et nanotechnologies (IEMN) de Lille, le laboratoire européen de l'installation de rayonnement synchrotron (ERSF) de Grenoble, The ESPCI (école supérieure de physique et de chimie industrielles) de Paris, l’Institut Néel du CNRS de Grenoble et le groupe LCPO de l’université de Bordeaux. L’un des objectifs de ces collaborations est de préparer des semi-conducteurs avec une structure de type Dirac par assemblage de nanocristaux (Utrecht) ou par nanolithographie (Lille, Bordeaux).

Site web du lauréat : http://www.staff.science.uu.nl/~vanma101/

 

 

Manuel Bibes (né en 1976) travaille dans la science des matériaux et étudie les oxydes de métaux. Il est directeur de recherche à l’unité mixte de physique, qui est un partenariat entre l'électronique Thales et le CNRS, l'organisation gouvernementale française de recherche fondamentale. Bibes est connu pour ses recherches sur les films minces et leur utilisation en spintronique. Bien qu’étant relativement jeune, il est l’un des meilleurs chercheurs dans son domaine. Il a obtenu plusieurs brevets, publie régulièrement dans les meilleures revues et a reçu une bourse ERC Consolidator ainsi que d'autres prix. Bibes utilisera son prix Descartes-Huygens pour passer 3 mois à diriger des recherches au centre pour les matériaux et systèmes cognitifs de l’université de Groningue. Les trois organisations ont pour objectif de combiner leur expertise afin de développer l’électronique de faible puissance.

 


A voir aussi : http://knaw.nl/nl/prijzen/prijzen/descartes-huygensprijs

 

Les gouvernements français et néerlandais ont créés le prix Descartes-Huygens en 1995 afin de récompenser des chercheurs non seulement pour leurs recherches de très haut niveau, mais aussi pour leurs contributions aux relations franco-néerlandaises. L’Académie des sciences à Paris sélectionne le lauréat néerlandais et le lauréat français est sélectionné par l’Académie royale néerlandaise des arts et des sciences. Le montant du prix de 23 000€ pour chacun des lauréats, couvre les frais de résidence d’un chercheur français aux Pays-Bas et la réciproque, d’un chercheur néerlandais en France. La cérémonie de remise des prix aura lieu au premier trimestre 2018 à Paris.

Calendrier
Sur le plan