Finale du Prix du Jeune lecteur néerlandais 2020 | 25 mars 2019 | Métis Montessori Collège, Amsterdam

Prix du Jeune lecteur néerlandais 2020, concours d’écriture créative à partir du roman « Nos rêves de pauvres » (2017), rencontre des lycéens et des lauréats avec son auteur, Nadir Dendoune à Amsterdam, mercredi 25 mars 2020.

En ce Mois de la langue française et de la Francophonie 2020, la créativité des jeunes néerlandais sera de nouveau stimulée grâce à la 12ème édition du Prix du Jeune lecteur néerlandais. Cet évènement est organisé chaque année par l’Institut Français des Pays-Bas, la section française de l’Association des professeurs de langues étrangères, Levende Talen avec le soutien de TV5 Monde.

A partir de la lecture et de l’étude approfondie du roman « Nos rêves de pauvres » (2017) de l’auteur français Nadir Dendoune, les élèves des d’établissements secondaires et les étudiants qui participent au concours sont invités à produire une rédaction sur un sujet donné par niveau.

La finale de cette 12ème édition et la remise des prix se dérouleront au Métis Montessori Collège d’Amsterdam le mercredi 25 mars. Pour l’occasion, l’Institut français invitera Nadir Dandoune pour la remise des prix et une rencontre littéraire très attendue avec les lycéens néerlandais.

A propos de l’auteur et de l’œuvre

Nadir Dendoune est journaliste engagé, cinéaste et auteur. Dans son quatrième livre, « Nos rêves de pauvres » (2017), il écrit l’histoire d’une famille française, la sienne. Dans ces chroniques il parle avec beaucoup d’amour et d’humour de ses parents kabyles, d’origine algérienne, arrivés dans les années 1950 en France et de leur famille nombreuse de 9 enfants dont Nadir est le plus jeune ; un jeune typique de la banlieue : fatalisme, échec scolaire, contact avec la police et la justice. Il a quitté la France pour parcourir le monde, en s’engageant dans différents exploits journalistiques et sportifs. Revenu en France il découvre le pouvoir et la richesse des mots et commence à écrire. Il s’indigne fort de l’étiquette de « jeune de banlieue qui a réussi » ; étiquette que ses collègues lui collent avec leur arrogance de bourgeois. Ce livre ne nous donne pas seulement une belle description du clan Dendoune et de la vie de l’auteur, mais mène aussi à une réflexion sur la citoyenneté que ce soit en France ou ailleurs.

Calendrier
Sur le plan