Opéra - Pierre le Grand, le Tsar démasqué - BarokOpera Amsterdam avec Frédérique Chauvet (Pays-Bas, Janvier à Mars)

Après avoir présentée le lien qui unit l'opéra et le théâtre français aux Pays-Bas, Frédérique Chauvet avec le BarokOpera Amsterdam, partira en tournée avec son nouveau spectacle "PIerre le Grand, le Tsar démasqué". Ci-après les dates de ses déplacements avec une attention particulière pour sa venue au Stadsschouwburg Groningen le 13 janvier 2019.

8 janvier :   Schouwburg Hengelo

10 janvier : Schouwburg Haarlem

11 janvier : Schouwburg Deventer

13 janvier : Schouwburg Groningen

20 janvier : Speelhuistheater Helmond

23 janvier : Parkstad Limburgs Theater

1 février :   Leidse Schouwburg

16 février : Zaantheater

22 février : Schouwburg Ogterop Meppel

3 mars :     De Kleine Komedie Amsterdam

10 mars :   Schouwburg Odeon, Zwolle

15 mars :   Posthuis Theater Heerenveen

Plus d'informations sur ce spectacle:  

https://www.de-oosterpoort.nl/programma/barokopera-amsterdam-4/ 

http://www.barokopera.nl/kopie-van-king-arthur-1?language_id=3

Site internet du BarokOpera Amsterdam: http://www.barokopera.nl/  

LA CREATION 2019 : PIERRE LE GRAND, LE TSAR DEMASQUE

"Le tsar Pierre le Grand inspira nombre de librettistes et de compositeurs aux 18 et 19èmes siècles en raison de la modernité de ses idées. Il était idéalisé par des philosophes des Lumières tels que Voltaire. Nous avons choisi les trois opéras suivants : Pierre le Grand de Grétry (1790), Il Borgomastro di Saardam de Donizetti (1827) et Czar und Zimmerman de Albert Lortzing (1837).  Ces deux derniers sont basés sur une pièce de théâtre de la collection. L’opéra de Grétry fait partie de celle-ci.

Pierre le Grand fut le premier tsar de Russie à voyager en Europe de l’Ouest pour des motifs non belliqueux. Au contraire, il chercha par ses voyages à accumuler des connaissances afin de sortir son pays de l’archaïsme et moderniser son peuple. Il fit notamment plusieurs séjours aux Pays-Bas et à la cour du roi de France.

Monarque éclairé, c’étaient cependant le plus souvent des méthodes absolutistes qu’il pratiquait. Et ce grand personnage nous semble plein de contradictions: Pierre le Grand aimait vivre dans une petite maison en bois, telle sa maison de pêcheur à Zaandam que l’on peut toujours visiter (het Czar Peterhuisje). En même temps, il fit construire sa ville gigantesque de St Petersbourg, ce dans des conditions terribles causant la mort de nombreux ouvriers. Le tsar voulait que son peuple accède à l’instruction, il interdit formellement le port de la barbe et imposa les vêtements occidentaux. Mais celui qui refusait d’obéir était puni sévèrement! Il aimait voyager incognito afin d’éviter les cérémonies officielles, mais sa volonté était loi et celui que ne s’y pliait pas risquait sa vie. Un exemple : il épousa Catherine, une femme du peuple qu’il fit couronner Impératrice afin que celle-ci puisse lui succéder. Mais lorsqu’il la soupçonna d’avoir un amant, il fit exécuter le suspect dont il lui fit apporter la tête dans un bocal…

Qui était cet homme? Que peut-il nous apprendre sur l’âme Russe, et sur les relations actuelles difficiles entre la Russie et l’Occident? En effet, si Pierre le Grand réussit à moderniser la Russie en peu de temps, depuis, son pays est divisé en deux camps: les Russophiles et les pro-Occidents. Ce conflit est latent depuis des siècles et nourrit une grande tension entre la Russie et l’Europe (de l’Ouest).

La question “qui était Pierre le Grand ?” sera le fil conducteur de notre spectacle. Cinq chanteurs seront à la recherche du véritable Pjotr. Nous créons ainsi une représentation “en mosaique” dont le personnage fantasque de Pierre le Grand et sa vie “théâtrale” sont le centre. Dans les trois opéras dont nous avons choisi des extraits, la confusion sur l’identité de Pierre le Grand est centrale. Ce sera un spectacle plein de confusion (Babylonienne) de langues et de déguisements, moustaches et bonnets, sur un fond de connaissances historiques et culturelles, feu d’artifice théâtral et virtuosité." (F. Chauvet)

Direction musicale: Frédérique Chauvet

Mise en scène: Nynke van den Bergh

Costumes et scénographie : Sanne Puijk - Lumière et technique: Lukas Petow

Dramaturgie: Dasha van Amsterdam

6 chanteurs: soprane, alto, ténor 1, ténor 2, baryton, baryton-basse

10 instrumentistes spécialistes de musique ancienne sur instruments d’époque

L'opéra sera en 5 langues: francais, allemand et italien, russe et hollandais!

Calendrier
Vidéos
https://youtu.be/hI1lTVN87Z8
  • BarokOpera
Sur le plan