Crossing Border -Entretien avec Mohamed Mbougar Sarr

Mohamed Mbougar Sarr parlera de sa carrière d’auteur, au cours de laquelle il a été le plus jeune et le premier écrivain africain à remporter le Prix Goncourt (2021), pour son livre, La plus secrète mémoire des hommes, qui sera publié en néerlandais d’ici la fin de l’année.

Présentation

Avec l’écrivain franco-sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, Crossing Border invite un auteur exceptionnel : le lauréat du prestigieux Prix Goncourt que Sarr (1990) a remporté l’an dernier, pour son roman La plus secrète mémoire des hommes. Cela fait de lui l’un des plus jeunes écrivains et le premier écrivain africain à recevoir ce célèbre prix de la littérature francophone.

La traduction du livre intitulé De diepst verborgen herinnering van de mens sera publiée d’ici la fin de l’année grâce au programme Nouvelles Voix de l’IFNL.

Un critique décrit le livre comme un mélange étourdissant d’ingrédients. Il contient des forces mystiques d’un autre monde, des réflexions sur les deux guerres mondiales, une critique du racisme, un écrivain inventé accusé de plagiat, des clubs de strip-tease, une femme poète haïtienne et une intrigue complexe impliquant des nazis. « Il est magnifiquement raconté, écrit dans un magnifique français et mérite amplement le prix Goncourt. »

Sarr est fils de médecin et a grandi au Sénégal. Ses études le conduisent en France où il se lance dans l’écriture.

Il fait ses débuts en 2014 avec La Cale, un roman sur la traite des esclaves. Son récit Terre céleste, qui raconte l’histoire d’une ville fictive sous la coupe d’un groupe de djihadistes islamistes, a remporté trois prix. Lors d’une interview l’année dernière, il a déclaré : « Je défends l’idée d’une littérature ouverte, dans laquelle tous les types d’imagination trouvent leur place. »

Intervenant

Mohamed Mbougar Sarr

Modérateur

© Fondation Louis Vuitton

Omar Ba

Partenaire

  • Organisé par : Crossing Border avec le soutien de l’Institut Français NL