Deuxième édition du Choix Goncourt des Pays-Bas

Plus de 70 étudiants néerlandais de neuf établissements d’enseignement supérieur participent à la deuxième édition du Choix Goncourt des Pays-Bas.

À l’image des trente-quatre Choix Goncourt internationaux proposés sous le parrainage de l’Académie Goncourt, le Choix Goncourt des Pays-Bas permet de faire découvrir aux étudiants néerlandais des ouvrages de littérature francophone contemporaine, de participer à un comité de lecture, de choisir leur ouvrage préféré et d’argumenter leurs choix. Suite à la première édition du Choix Goncourt des Pays-Bas qui a élu Le Voyage dans l’est de Christine Angot, l’Institut français NL organise la deuxième édition du Choix Goncourt, en partenariat avec l’AUF Europe Occidentale.

Neuf établissements d’enseignement supérieur néerlandais participent au projet : l’université d’Amsterdam, l’université de sciences appliquées d’Amsterdam, l’université de Groningue, l’université de sciences appliquées de La Haye, l’université de Leiden, l’université de Maastricht, l’université Radboud de Nijmegen, l’université de sciences appliquées de Rotterdam et l’université d’Utrecht.

De début novembre à mi-mars, les étudiants lisent la sélection de quatre romans de la troisième sélection du Prix Goncourt pour en faire la critique et désigner collectivement leur lauréat, encadrés par leurs professeurs référents. En mars 2023, à l’occasion du mois de la francophonie, les délégués de chaque comité de lecture se réuniront autour de la critique littéraire néerlandaise Margot Dijkgraaf à la bibliothèque publique d’Amsterdam (OBA) pour élire l’auteur du Choix Goncourt des Pays-Bas 2022.

Les 4 ouvrages en compétition sont :

  • Le mage du Kremlin (Gallimard) de Giuliano da Empoli

Au coeur du pouvoir russe contemporain, l’énigmatique Vadim Baranov est considéré comme l’éminence grise de Poutine. Après sa démission de son poste de conseiller politique, les légendes et rumeurs à son propos se multiplient. L’homme surnommé le mage du Kremlin confie alors son histoire au narrateur.

  • Vivre vite (Flammarion) de Brigitte Giraud

Vingt ans après la mort de son mari Claude survenue suite à un accident de moto, l’auteure replonge dans les journées qui ont précédé l’accident le 22 juin 1999. Elle se rappelle la perspective d’un déménagement, les devoirs familiaux, les joies et les tracas quotidiens. 

  • Les presque sœurs (Seuil) de Cloé Korman

C’est le destin d’un groupe de six petites filles ayant perdu la vie lors de la Shoah, alors que le régime de Vichy a séquestré dans des camps d’internement et des foyers d’accueil, entre 1942 et 1944, des milliers d’enfants juifs devenus orphelins à la suite de la déportation de leurs parents.

  • Une somme humaine (Rivages) de Makenzy Orcel

La narratrice se plonge dans les souvenirs d’une existence marquée par les drames. Née dans un village du sud de la France, elle est violée par son oncle mais ses parents tentent d’étouffer l’affaire. Livrée à elle-même, elle s’installe à Paris pour ses études et tente de trouver sa place, entre solitude et rencontres, entre Orcel, son grand amour éphémère, et Makenzy, le pire des hommes.


À propos

Sous le parrainage de l’Académie Goncourt, avec le soutien de l’AUF Europe occidentale, en partenariat avec la librairie Le Temps retrouvé, l’Institut français des Pays-Bas propose le Choix Goncourt des Pays-Bas qui permet de faire découvrir aux étudiants néerlandais des ouvrages de littérature francophone contemporaine, de participer à un comité de lecture, de choisir leur ouvrage préféré et d’argumenter leur choix.

Partenaires

  • Organisé par : Institut français NL
  • Sous le parrainage de : Académie Goncourt
  • Avec le soutien de : Agence Universitaire de la Francophonie
  • En partenariat avec : Librairie Le Temps Retrouvé
  • Résumés des livres : © Livres Hebdo